À propos de MobElites

Observatoire International sur les Mobilités Académiques

La littérature récente montre une transformation profonde des dynamiques de mobilités étudiantes et scientifiques, en particulier des pays non hégémoniques. Au demeurant, les connaissances produites restent insuffisantes et très éclatées. On connaît assez mal par exemple la façon dont les institutions supérieures organisent, encouragent ou freinent et restreignent cette mobilité, en particulier dans les pays non hégémoniques. Manquent, également, des études sur l’offre de formation, sur la demande sociale des filières et des cursus à forte composante internationale ou encore sur les modalités de fonctionnement et les modes de supervision exercés sur les « doubles diplômes » et les titres franchisés. Enfin, font notoirement défaut les analyses sur les “impacts” de la mobilité étudiante.

L’observatoire MobÉlites se donne ainsi pour objectifs d’offrir une plate-forme pour faciliter les échanges entre les chercheurs et les étudiants travaillant sur les mobilités étudiantes et scientifiques ; de se constituer comme un laboratoire expérimental pour la production et l’analyse de données sur les mobilités étudiantes et scientifiques des pays non hégémoniques ; offrir un appareil conceptuel et méthodologique qui puisse servir à des études comparatives ; construire une base de références bibliographiques thématique et commentée sur les mobilités étudiantes et scientifiques ; soutenir des projets de publications (numéros de revues, documents de travail, ouvrages collectifs).

Hébergé au CEPED (UMR-IRD/ Université Paris Descartes) , coordonné par Étienne Gérard et Lama Kabbanji, l’Observatoire est pluridisciplinaire et international. Il regroupe des chercheurs de diverses institutions d’enseignement supérieur et de recherche françaises et étrangères spécialistes des questions d’éducation, d’internationalisation de l’enseignement supérieur, de formation des élites, de migrations internationales. Ses membres participent à des actions d’encadrement d’étudiants sur les questions centrales de l’observatoire.